Japon Ichi, le site de ceux qui désirent sincèrement comprendre le Japon


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Armee Rouge du Japon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William J
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3607
Localisation : Tokyo
Nationalite : francais
Loisirs : La recherche des petits mysteres...
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: L'Armee Rouge du Japon   Sam 25 Fév 2006 - 2:07

Jeudi 23 fevrier 2006, la Justice a enfin tourne une page sombre de l'Histoire japonaise en condamnant Mme Shigenobu Fusako a 20 ans de reclusion criminelle. Car la page qui vient ainsi de se tourner, n'est autre que celle qui a ete ecrite avec du sang, par l'Armee Rouge japonaise ( 連合赤軍 - Rengo Sekigun ).


Cette organisation de nature communiste, nee en 1969 d'un mouvement de contestation etudiante, avait rapidement vire au groupuscule politique puis, a l'association terroriste. A son compte, plusieurs coups de force sanglants, dont la prise de l'Ambassade de France a La Haye (Pays-Bas) en 1974 et avant cela en 1972, l'attentat de l'aeroport de Lod a Tel-Aviv ou 26 innocents avaient trouve la mort et ou 78 autres avaient ete gravement blessees par le feu des mitraillettes criminelles.

Prise de l'Ambassade de France a La Haye, 1974

Ce groupe pratiquait couramment les rapts/ranconnement, le detournement d'avion et introduisit semble-t-il les methodes des attentats suicides dits "kamikaze" aupres du FPLP (Front Populaire de Liberation de la Palestine) auquel le groupuscule japonais s'etait associe. Des methodes toujours utilisees comme nous le demontre la triste actualite quotidienne de certaines regions du Moyen-Orient...

Shigenobu Fusako de nos jours

Malgre la traque intense menee par la police nippone et internationale, Mme Shigenobu Fusako - l'un des cerveaux de cette organisation aujourd'hui disparue - etait arrivee a se soustraire aux poursuites lancees a son encontre en trouvant refuge pendant pres de 20 ans a l'etranger, d'ou, finalement, elle devait rentrer il y a quelques annees a peine, de cela. Son proces fleuve vient donc de se conclure par une condamnation a 20 ans de prison comme nous le disions en tete de sujet, une peine largement meritee selon la majorite des japonais, trop lourde suivant un petit groupe de soutien a Shigenobu Fusako, chapeaute par sa fille, de pere palestinien, elle-meme militante pro-palestinienne.





Pour en savoir plus:
Like a Star @ heaven Pour lire l'histoire de l'affaire de l'Armee Rouge du Japon, cliquer ici
Like a Star @ heaven Site du film japonais consacre aux derniers temps de l'Armee Rouge, cliquer ici


Article ci-dessous, du quotidien national japonais YOMIURI SHIMBUN


Red Army cofounder Shigenobu gets 20 years

The Tokyo District Court sentenced Fusako Shigenobu, a founding member of the radical leftist Japanese Red Army, to 20 years in prison for her role in the seizure of the French Embassy in The Hague in 1974 and other incidents.

Presiding Judge Hironobu Murakami said in the ruling, "The defendant absolutized the legitimacy of her ideals and principles, threatened lives of many people and disturbed the international legal order."

Her lawyers said she would appeal.

She was charged with attempted murder, confining persons and violations of the Passport Law. The prosecutors had demanded life imprisonment.

Shigenobu, 60, has flatly denied her commitment to the seizure, known as the Hague Incident. The point of dispute in her trial was whether she had conspired with the attackers.

The ruling said the Japanese Red Army seized the embassy with the aim of negotiating the return of one of its members who had been detained by French authorities over a plan to abduct the manager of a Japanese trading firm's branch in Europe.

"The defendant played a leading role in the abduction plan," the ruling said. "The Hague Incident was part of a series of crimes. It's unlikely that the seizure was planned without the defendant."

The ruling also referred to testimonies of other Japanese Red Army members that Shigenobu made remarks of regret about insufficient preparation of weapons at the group's meeting after the incident.

"The defendant played important roles such as procurement of weapons and negotiations with countries which accepted the attackers after the seizure," the ruling said.

The ruling recognized that Haruo Wako, 57, had decided important points of the seizure, and thus the court chose the definite prison term. Wako was sentenced to life imprisonment in his first trial and has appealed the ruling.

February 24, 2006

_________________
Kore nitte ik'ken rakuchaku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.japon-ichi.conceptbb.com/
 
L'Armee Rouge du Japon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» chantons ensemble!
» LES COEURS DE L'ARMEE ROUGE
» Mutations et combinaisons de la caille du Japon
» Découverte de nouvelles espèces - Rouge-gorge forestier à dos olive
» Tri Martolod par le Choeur de l'Armée Rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Japon Ichi, le site de ceux qui désirent sincèrement comprendre le Japon :: Actualite (rubrique en libre acces)-
Sauter vers: