Japon Ichi, le site de ceux qui désirent sincèrement comprendre le Japon


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le (tres) cher au-revoir a Koizumi Junichiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William J
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3607
Localisation : Tokyo
Nationalite : francais
Loisirs : La recherche des petits mysteres...
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Le (tres) cher au-revoir a Koizumi Junichiro   Sam 21 Oct 2006 - 22:27

Il est de coutume au Japon (comme dans d'autres pays du globe) qu'un etudiant ayant fini ses etudes procede a une petite parenthese avant le grand plongeon dans le monde professionnel, voyage de decompression et peut-etre aussi un enterrement de sa "vie d'enfant" tout en etant pour certains, le moment de se poser des questions sur ce qu'ils veulent etre durant leur vie d'adulte a venir.

Quelque-soit la ligne suivie pendant ce voyage pre-professionnel, une chose est constante, c'est que l'on est pret a y mettre le prix et a s'amuser "une bonne fois pour toute" en quelque-sorte.
Et c'est bien a un voyage de ce type que sont compares les deplacements officiels accomplis par l'ancien Premier Ministre nippon, Koizumi Junichiro, des deplacements juges par certaines associations de citoyens comme par le quotidien national Asahi Shimbun, comme etant des coups pour rien, mais pas des coups gratuits pour autant. Les voyages officiels de l'ancien Premier Ministre auront quand meme coute, entre juin et septembre 2006, la somme rondelette de 800.000.000 de yens !

Alors que les prelevements obligatoires augmentent, que les revenus stagnent (quand ils ne baissent pas), qu'on demande a tout le monde de se serrer la ceinture, de faire des efforts sur tout et d'adopter dans leur vie de tous les jours des comportements plus economiques en matiere d'energie comme de consommation de certains biens d'usage pourtant quotidien; la nouvelle est une pillule un peu trop grosse pour passer.

Helas, que faire sinon deja, se resigner ? Car entre nous, a-t-on jamais vu un peuple souverain reussir a se faire rembourser des sommes utilisees abusivement ou des detournements de biens publics ? A-t-on jamais vu que des associations de contribuables avaient reussi a faire condamner les comptables de leurs fonds, par le fisc ou quelques corps de l'Etat ?

800 millions de yens de jetes par les fenetres en trois mois, et dire qu'un simple pequin qui va frauder par megarde de 20.000 yens les impots, sera lui, passible d'un redressement carabine !
Franchement, mieux vaut ne pas me demander ce que je ferais - et je ne pense pas que je serais le seul a agir comme cela - si j'avais entre les mains, l'accessoire d'Aladin... ou bien celui de Robespierre ?




En tout cas de cause, si vous souhaitez en savoir d'avantage sur la (derniere) gabegie de Koizumi Junichiro, reportez-vous sans plus attendre a l'article suivant, publie hier dans le quotidien national nippon, l'Asahi Shimbun.




Koizumi's expensive foreign farewells

He imitated Elvis at Graceland before dropping in on Canada, Russia and the Middle East.

And while former Prime Minister Junichiro Koizumi will no doubt always remember the trips he took just before he stepped down in September, it is the taxpayers who are left footing what the government estimates is a bill of at least 800 million yen.

Koizumi's last official visit to the United States will probably be best remembered for his impersonation of his personal hero, Elvis Presley. It drew criticism that this was Koizumi's "graduation trip," rather than a chance to discuss matters of state.

The costs of the four overseas tours taken between late June and August this year were revealed Tuesday in response to a written request from Akira Uchiyama, a Lower House member of opposition Minshuto (Democratic Party of Japan). Uchiyama doubted if the taxpayers money was used "appropriately."

According to the Foreign Ministry, the five-day trip to the United States and Canada cost 250 million yen, including use of a government jet.

A four-day trip to Central Asia in August cost nearly 200 million yen, an eight-day trip to the Middle East and Russia in July 268 million yen, and a two-day visit to Mongolia in mid-August 98 million yen.

The Cabinet stressed the trips' significance, such as a joint statement issued with U.S. President George W. Bush declaring a "Japan-U.S. alliance for the new century."

Asahi Shimbun - October 19,2006

_________________
Kore nitte ik'ken rakuchaku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.japon-ichi.conceptbb.com/
Edgar

avatar

Masculin Nombre de messages : 774
Age : 77
Localisation : France
Nationalite : Francaise
Loisirs : Découverte du Japon
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Le (tres) cher au-revoir a Koizumi Junichiro   Lun 23 Oct 2006 - 0:21

Je comprends la réaction de William J, mais c'était une chose entendue, puisque j'avais posé la question du coût du départ de M. Koizumi.Cela ne peut surprendre que sur le montant, pas sur les modalités.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le (tres) cher au-revoir a Koizumi Junichiro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tableau électrique
» JE cherche mouvement hamilton 921 ou meme type
» Imprimer en 3D une pièce mécanique : Bonne ou mauvaise idée?
» EMPOISONNER UN ANIMAL PEU COÛTER TRES CHER
» Mon poulailler & mes poules :-)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Japon Ichi, le site de ceux qui désirent sincèrement comprendre le Japon :: Actualite (rubrique en libre acces)-
Sauter vers: