Japon Ichi, le site de ceux qui désirent sincèrement comprendre le Japon


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enlèvements d'enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Umi kara no hikari

avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 39
Localisation : Là où se finissent les terres
Nationalite : moins d'ici que d'ailleurs
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Enlèvements d'enfants   Lun 25 Juin 2007 - 14:16

Je regarde les informations japonaises sur le net, pour entrainer mon oreille à reconnaitre le peu de mots que je connais et mon oeil à lire les quelques katakana qui filent à toute vitesse sur l'écran, et je suis frappé par le nombre de sujet qui semble porter sur des disparitions d'enfants.

Dans un message récent de William J (cliquez ici), une vidéo montrant les progrès technologiques des portables japonais présente aussi (entre autre) un téléphone pour enfant permettant un signalement aux parents d'une agression juste en tirant sur une languette.
Quand on sait que la plupart des petits écoliers font les trajets sans la présence de leurs parents, ce système peut rassurer.


La fréquence n'est pas quotidienne mais tout de même très régulière.
Apparemment, beaucoup de japonais pensent que ces faits seraient dûs à la présence d'étrangers sur leurs territoires mais un correspondant japonais, m'ayant parlé de lui-même de ce sujet, estime que ça n'explique pas tout et que c'est un problème au coeur de la société: les jeunes enfants sans défence seraient devenus une cible de choix dans climat de sécurité pourtant important par ailleurs.

Mes faibles capacités en langue nippone m'empêche de bien comprendre le déroulement des ces affaires et leurs dénouements.

L'importance de ces rapts sur l'archipel est-elle si grande que cela ?
Est-ce que la police réussi à résoudre certains de ces cas toujours très difficiles?
Revenir en haut Aller en bas
William J
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3607
Localisation : Tokyo
Nationalite : francais
Loisirs : La recherche des petits mysteres...
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Lun 25 Juin 2007 - 19:35

Il est interessant que tu te poses la question justement maintenant, car pas plus tard qu'hier, un celebre medecin nippon, le Dr Kitamura Kunio, poussait un cri d'alarme dans le quotidien national MAINICHI. Specialiste des problemes de couples, sexuels et de tout ce qui touche a la natalite, il s'effraie publiquement dans son article, du nombre de filles-meres qui accouchent dans des toilettes, des poubelles, abandonnent leur enfant mort comme un chien pose sa crotte, quand ce ne sont pas des adultes qui assassinent le premier bambin qui passe a leur portee dans des conditions souvent des plus attroces.

Diable ! Que se passe-t-il donc au Pays du Soleil levant, une des premieres nations ayant pratique des les annees 70 la politique de l'enfant-roi ?

Il est a craindre que tout le monde soit a montrer du doigt dans ce derapage generalise, et puisqu'il faut toujours remonter aux causes pour traiter efficacement les problemes, il convient de pointer du doigt le productivisme ultra-liberal mis en place apres-guerre, entrainant un relachement des liens familaux par l'absence des parents trop constamment tenus par leur travail, autant que le laxisme "progressiste" que ces premieres generations d'enfants mal eduques ont pratique tres largement des lors qu'il a ete a leur tour d'avoir des enfants.

On pourra aussi regretter que les familles ne puissent plus autant qu'avant, compter sur la presence des grands-parents mais aussi, dans une certaine mesure, deplorer la violence dispensee par la television et les jeux-videos, partenaires de distraction prioritaires, voire exclusifs de bien trop de gamins qui developpent dans leur coin, des nevroses relationnelles. Quel rapport avec le fait que des enfants se fassent tuer ? Tout simplement qu'une generation d'enfants fait la generation de parents suivante et quand le cercle vicieux a ete engage il y a un peu plus d'une trentaine d'annees, par effet boule de neige, l'Histoire etait pour ainsi dire ecrite pour notre epoque qui voit horrifiee les effets cumules de tant de deshumanisation des personnes, et d'un stress toujours grandissant alors que sevissent les maux communs a toutes les societes industrielles et post-industrielles: anonymat excessif, productivisme, chomage, marchandisation et meme dans une certaine mesure, de-moralisation de l'enseignement public.

La morale, c'etait du bidon. Voila ce que clamait beaucoup et meme a present, prononcez ce mot et l'on vous regardera soit comme un extra-terrestre, soit comme un suppot de l'Inquisition resurgente. Or, il faudrait pourtant bien revenir a des principes superieurs, jadis portes par la religion que l'on a trouve bon de mettre a bas. Soit ! Mais qu'avons-nous eu en echange, dans les nations chretiennes comme dans le Japon shinto-bouddhique ?

La reponse est chaos.


Pour en savoir davantage, reportez-vous sans plus attendre, a l'article paru hier dans le quotidien national nippon, le MAINICHI SHIMBUN, ci-dessous.



Stop killing kids!

Kids dumped, kids killed, children's bodies left lying around. Why are Japanese killing innocent little children? If people can't raise children, why have them? If a pregnant woman is burdened by so many worries, why not scream out for help?

Just this month, an 18-year-old schoolgirl gave birth to a boy and let him die in a prefectural high school in Nagaoka, Niigata Prefecture. What did she feel like during the many months of her pregnancy? Didn't those close to her - parents, teachers, friends - notice that she was pregnant? Pregnancy is the result of something that happens between a man and a woman, so it infuriates me that the guy responsible was nowhere to be found. If this incident was the result of a young woman feeling isolated, then the lack of a support structure in her school or society is simply deplorable. As long as there is no 100 percent guaranteed method of contraception, pregnancy is always going to be a possibility following intercourse between men and women of reproductive age.

Immediately after this incident, there were another couple of cases where one naked baby girl was found dumped and another child killed because they wet the bed. I'd long kept my eye on incidents like these involving children and made a file of the cases, but I've had enough. I can't handle the fact that this file just keeps on getting bigger.

It's a bit late to be saying now, but every person born into this world, including you the reader, is the result of sex. That's why the Japan Family Planning Association to which I belong has for more than 50 years been passing on the message that we should make every child a wanted child.

I'm not by any means blindly advocating the artificial termination of pregnancies. But women should know it is a right of their sexuality and reproductive capability that if she feels she can't give birth to a child, or even if she can give birth doesn't have the capability of raising it, Japan allows for the legal termination of a pregnancy with no condemnation. The law that allows this is the Mother's Body Protection Law. But under the same law, it is forbidden to have even an operation after the 22nd week of pregnancy. In terms of the mother's health, I'd prefer to see women terminate pregnancies by no later than the 12th week (initial stage of pregnancy).

Mind you, there are some people who are too late to be able to choose the option of abortion by the time they have discovered they are pregnant. They must make a choice about whether to give birth to the child and raise it themselves or consider other options if that's not possible. There's an old saying that people's mouths don't close, so it's not as though some of these women can easily seek advice from friends. Parents, siblings and other relatives are only likely to be overly direct. There are other options for consultation with several successful examples. There are public facilities who will listen to what women have to say, like child consultation centers or welfare offices. It's unfortunate that not many people know about it, but Japan has a wonderful social welfare system that is no exaggeration to say is of world-class level.

If you do not plan to give birth to a child, then I recommend you give priority to the idea of not having sex, or at least putting it off for a while. Some may worry that not putting out for a guy may mean you lose him. But you should shun a guy who just wants to have sex with you without paying attention to the problems you would face.

If you feel you absolutely have to have sex, then don't trust birth control up to the guy. Japanese women, please don't fall into the trap of leaving contraception up to a man who is never going to have to undergo pregnancy. A condom should always be used to prevent the spread of sexually controlled diseases, but there are limits to the contraceptive effects of condoms. First consider the Pill. If you have been through a pregnancy, then another option is an intra-uterine device. And there is always the choice of sterilization if you have no plans to have children in the future.

As a final choice, there is also emergency contraception that I have talked about in this column many times. There's no room to not care enough. For anyone having worries, we have help lines, albeit if they are only operating in the limited hours of 10 a.m. to 4 p.m. Monday to Friday. You can call (in Japanese) to the following numbers: Emergency Contraception Hotline (03) 3235-2638 or the Oral Contraceptive (Pill) Support Call Center (03) 3267-4104. (By Dr. Kunio Kitamura, special to the Mainichi)

June 24, 2007

_________________
Kore nitte ik'ken rakuchaku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.japon-ichi.conceptbb.com/
Hemlock



Féminin Nombre de messages : 101
Localisation : Strasbourg
Nationalite : Française
Loisirs : Lecture, gastronomie, expos et tout ce qui touche au Japon bien sûr!
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Mer 27 Juin 2007 - 15:24

William, je suis un peu effarée de la virulence de tes propos. Certes, il est dommageable et navrant de voir ce genre d'incidents mais il me semble que ta phrase "le nombre de filles-mère qui accouchent dans des toilettes [...] comme un chien pose sa crotte" est d'une violence rare et efface un peu vite la détresse totale qui accompagne ce genre d'actes désespérés!
Peut être faudrait-il souligner que la contraception orale est encore fort peu répandue chez les Japonaises car auréolée d'un flot de rumeurs pernicieuses sur de prétendus effets secondaires, que malheureusement le recours massif au préservatif ne protège pas à 100% d'une grossesse non désirée et que bien souvent l'alternative reste l'avortement, payant et douloureux?
Revenir en haut Aller en bas
Okojochan

avatar

Féminin Nombre de messages : 239
Localisation : Hamamatsu-Japon
Nationalite : Francaise
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Mer 27 Juin 2007 - 16:36

Merci Hemlock pour ta mise au point, moi aussi j'étais un peu effarée par ce que disait William, notamment quand il parle de la déshumanisation des personnes, je crois qu'il faut rester très prudents quand même dans ses propos. Surtout qu'on risque d'alimenter le cliché comme quoi les Japonais sont des robots, des fourmis, ou autres créatures dépourvues de cerveau et de sentiment.

Le cas de la jeune fille dont il est question ici est effectivement dramatique, si l'on songe que personne dans la famille ne s'était rendu compte de son état. Ça en dit long sur l'atmosphère familiale.

Les Japonais sont les premiers à déplorer une dégradation des relations familiales dans leur pays, et par extension, des relations humaines en général, mais n'est-ce pas un phénomène commun à de nombreux pays matérialistes?

Quand je vois en France tant de petites de 14-15 ans prendre la pilule, j'avoue que ça me fait frémir, à quoi bon une telle précocité? Et c'est la société des adultes qui entraîne les enfants à se comporter en adultes miniatures.

Pour en revenir aux enlèvements d'enfants, etc, je crois que malgré tout le Japon reste un pays très sûr, c'est quand je rentre en France avec mes enfants que j'ai peur qu'il leur arrive quelque chose, dans la rue, les magasins, les parcs, je n'oserais jamais les laisser sans surveillance.
Revenir en haut Aller en bas
Oyabun
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 93
Localisation : Au-dessus des nuages !
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Mer 27 Juin 2007 - 20:56

Du calme, Mesdames, du calme ! Essayons de discuter sans lancer d'invectives s'il vous plait. William J a un petit problème d'internet ce soir, il vous répondra dès que tout ça, sera réparé.

A moins que quelqu'un ait quelque-chose d'autres à dire d'ici-là sur le sujet en cours... Merci de votre patience.

_________________
Kaze ga fukeba, okeya ga mokaru
Revenir en haut Aller en bas
http://www.japon-ichi.conceptbb.com
Le _Cygne



Masculin Nombre de messages : 38
Localisation : Kanto
Nationalite : Francaise
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Jeu 28 Juin 2007 - 10:45

Je dois dire que j'ai ete un peu effare par les propos accusateurs de Hemlock et Okojochan. Vous remarquerez qu'a ce stade on est deja au moins trois a etre effares. Shocked

Au contraire, j'ai trouve que ce disait William J etait plein d'humanite, et d'autant plus mesure, qu'il decrit aussi bien qu'on peut le faire en peu de mots, les causes multiples de ces phenomenes effrayants. Je partage pleinement ce qu'il a dit, d'autant que l'analyse fort juste des causes contient en elle-meme les remedes.

Citation :
[...]Certes, il est dommageable et navrant de voir ce genre d'incident mais[...]
Il existe de jolies periphrases et de beaux euphemismes pour decrire ce dont on parle, mais en substance, je crois qu'on appelle ca un meurtre, mais je ne suis pas juriste. En tout cas je pense que vous serez d'accord avec moi pour dire que c'est un acte d'une rare violence.

Citation :
[...]mais il me semble que ta phrase "le nombre de filles qui accouche aux toilettes comme un chien pose sa crotte" est d'une rare violence[...]
C'est un mot, une formule, une image, pour decrire une situation horrible. Il me semble qu'il y a une inversion dans votre indignation, au moins en terme de degre.

Comme je suppose que quelqu'un va etre effare par les propos dont je viens de me rendre coupable, je tiens d'ores et deja a faire mes plus plates excuses pour cette mise au point.
Revenir en haut Aller en bas
Okojochan

avatar

Féminin Nombre de messages : 239
Localisation : Hamamatsu-Japon
Nationalite : Francaise
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Jeu 28 Juin 2007 - 11:30

Le _Cygne a écrit:
Je dois dire que j'ai ete un peu effare par les propos accusateurs de Hemlock et Okojochan.

S'il y a eu "accusation", c'était envers le manque de nuances dans les propos de William, mais c'était dit sans agressivité, je n'ai pas eu l'impression d'accuser qui que ce soit.

Pour tenter de sauver les bébés que les parents ne se sentent pas capables d'élever, un hôpital a récemment mis en place une "poste à bébés", où les parents pourraient déposer discrètement leur enfant, qui serait alors destiné à l'adoption après un certain laps de temps.

Cette idée a été source de polémique, car certains pensent que ça pourrait encourager les gens à abandonner leurs bébés...

Et à ce jour, 3 enfants ont été confiés à cet hôpital, un garçon de 3 ans, et 2 bébés de 2 mois.
Revenir en haut Aller en bas
Le _Cygne



Masculin Nombre de messages : 38
Localisation : Kanto
Nationalite : Francaise
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Jeu 28 Juin 2007 - 12:09

Okojochan a écrit:
S'il y a eu "accusation", c'était envers le manque de nuances dans les propos de William, mais c'était dit sans agressivité, je n'ai pas eu l'impression d'accuser qui que ce soit.

Non, il n'y avait pas d'agressivite perceptible dans vos deux messages, pas plus qu'il n'y avait de violence dans les propos de William. D'ou mon effarement de vous trouver effarees, mais c'est plus clair maintenant. Ce qu'il dit est une idee comme une autre, a mon avis la bonne.

Okojochan a écrit:

Pour tenter de sauver les bébés que les parents ne se sentent pas capables d'élever, un hôpital a récemment mis en place une "poste à bébés", où les parents pourraient déposer discrètement leur enfant, qui serait alors destiné à l'adoption après un certain laps de temps.

Vous avez merveilleusement repondu a une question, que j'avais faillit poser. Je savais que ca existait sous une forme ou une autre en France mais je ne savais pas pour le Japon. Dans l'urgence, ca me parait etre la solution pour traiter le probleme. Reste la question de fond.
Revenir en haut Aller en bas
William J
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3607
Localisation : Tokyo
Nationalite : francais
Loisirs : La recherche des petits mysteres...
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Jeu 28 Juin 2007 - 21:25

Bon, je vois que mes propos un peu directs - mais a la mesure du drame qui se compte en dizaines de nourrissons trouves morts ou a l'agonie dans des lieux publics et insalubres, par an - ont ete fort bien explicites par Le Cygne qui, comme moi, semble etre profondement remue par cette question sociale particulierement complexe.

Je crois qu'il convient dans un tel sujet d'appeler un chat un chat et de bien hierarchiser les choses: les drames, avant les psychodrames. Meme si ces derniers sont une composante clef du probleme de la maltraitance infantile au Japon, soit que les enfants soient enleves par des maniaques (trop nombreux de par les rues, ce qui pose egalement un certains nombre de questions), soit qu'ils soient battus et meme souvent battus a mort par leurs propres parents (encore un cas de ce type hier-meme), soit qu'ils soient abandonnes dans des conditions affreuses des leur naissance, soit que des adolescentes, quelquefois a peine puberes, tombent entre les griffes de reseaux de prostitution... Tout cela fait un tout qui implique certains parents, medecins, laboratoires pharmaceutiques, politiciens, enseignants et de facon plus generale, l'organisation sociale et economique du pays.

Qu'on se rassure pour le Japon, il ne s'agit pas la de son caractere le plus general, mais le nombre des cas est desormais trop eleve dans tous les cadrants de l'affaire, pour qu'on n'y voit pas tout de meme, une veritable crise qui meriterait une remise a plat d'urgence de bien des facons de faire, ou de ne plus faire.

Accessoirement, on pourrait aussi se demander pourquoi les japonais ne font plus autant d'enfants qu'avant, autre facette du probleme polymorphe dont il est question dans ce sujet.

_________________
Kore nitte ik'ken rakuchaku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.japon-ichi.conceptbb.com/
Okojochan

avatar

Féminin Nombre de messages : 239
Localisation : Hamamatsu-Japon
Nationalite : Francaise
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Ven 29 Juin 2007 - 4:00

Merci de cette mise au point William, je crois que c'est l'image du "chien posant sa crotte" qui n'est pas passée.

Je ne peux pas te blâmer de ne pas pouvoir te mettre dans la peau d'une jeune fille vivant une grossesse non désirée sans aucun soutien extérieur. Mais peut-être es-tu marié, et as-tu vécu la ou les grossesses et accouchements de ton épouse, c'est quand même 9 mois d'attente et d'incertitude (et pour une grossesse non désirée 9 mois d'angoisse), suivis des souffrances de l'accouchement et de l'après-accouchement. On est très très loin du chien et de sa crotte...

Je peux imaginer la panique de cette jeune fille, sans doute n'a-t-elle même pas tué son bébé, elle n'a pas su quoi en faire, c'est sanglant une naissance, ne l'oublions pas.

Pour ce qui est du manque d'enthousiasme des Japonais à "faire" des enfants, c'est qu'à moins de considérer le mariage et la pro-création comme une vocation et un sacerdoce, la plupart des gens ont peur de ne pas pouvoir faire face aux nombreuses difficultés qui les attendent.

Comme nous sommes en province, je connais pas mal de familles nombreuses (plus de 4 enfants), et je sais que les couples qui n'ont que 1 ou 2 enfants en voudraient plus, mais ont peur.

Peur de ne pas pouvoir faire face, de ne pas pouvoir "assurer" en tant que parents. De ne pas pouvoir offrir à leur enfant une éducation décente, des études supérieures.

Dans les familles que je connais, et qui ont plus de 2 enfants, toutes les mères travaillent, des boulots parfois ingrats, mal rémunérés, sans couverture sociale, et ce n'est pas pour s'offrir des sacs Vuitton, mais pour aider leur mari à payer les cours particuliers de leur collégien, les frais de scolarité de leur fille lycéenne, l'appartement de leur fils étudiant, les traites de leur maison.

Un sondage récent révèle que plus de la moitié des familles japonaises ont du mal à boucler les fins de mois...

Alors oui, avoir des enfants devient une vocation et un sacerdoce, car cela signifie énormément de sacrifices, et à moins d'être persuadés d'accomplir une tâche noble et magnifique, beaucoup ont peur et préfèrent ne pas se lancer inconsidérément...

A côté de cela il y a des familles qui se lancent dans l'aventure familiale avec passion et amour, et qui arrivent à fonder de belles familles vivantes et chaleureuse, même s'ils n'arrivent pas à offrir à tous leurs enfants des études supérieures.
Revenir en haut Aller en bas
William J
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3607
Localisation : Tokyo
Nationalite : francais
Loisirs : La recherche des petits mysteres...
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Ven 29 Juin 2007 - 19:06

Voila un eclairage sur cette autre facette du probleme qui explique aussi, en partie, la "charge" psychologique que peut representer un enfant bien malgre lui, le pauvre. Comme quoi, les cas de maltraitance infantile ne sont pas simples, loin de la...

Par ailleurs, la presse japonaise nous fournit en ce moment-meme, quelques chiffres propres a donner encore un peu plus de substance a notre connaissance de ce dossier crucial de la Societe nippone, les chiffres officiels les plus frais disponibles a ce jour. Pour en prendre connaissance sans plus attendre, reportez-vous a l'article paru il y a quelques heures a peine, dans le quotidien national nippon, le MAINICHI SHIMBUN, ci-dessous.



34,000 consultations about child abuse reported in 2005

The number of consultations about child abuse reached 34,472 in fiscal 2005, the largest figure since records began in fiscal 1990, a government white paper released on Friday shows.

"All of society should quickly begin to deal with the issue of (child) abuse," the 2007 white paper on youth issues said.

The number of reported physical abuse incidents stood at 14,712, about 42.7 percent of the total, while the number of cases of neglect by parents was 12,911. The amount of mental abuse incidents was 5,797, followed by 1,052 cases of sexual abuse.

The number of elementary school victims of child abuse was 13,024. The number of pre-school children over three years old who fell victim was 8,781.

The white paper also reports that the number of crimes that victimized teenagers and younger children was 309,104 in 2006, a drop of 16,938 from the previous year. But 85 serious crimes, which include murder, involved elementary school victims.

June 29, 2007

_________________
Kore nitte ik'ken rakuchaku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.japon-ichi.conceptbb.com/
Stella

avatar

Féminin Nombre de messages : 1207
Localisation : PARIS
Nationalite : Française
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Sam 30 Juin 2007 - 1:52

Après vous avoir tous lus , je vais ajouter mon petit commentaire.
Je suis horrifiée par toute cette barbarie concernant des enfants et par un certain laxisme des autorités qui se sentent sûrement dépassés par ces évènements indignes de pays dits civilisés et hautement technologiques.
Je reconnais que les propos de William peuvent heurter d'une certaine façon , par leur aspect direct et cru mais je pense que lui aussi est révolté par ces actes infâmes en cruauté, inhumains.
Je suis d'accord avec ce qu'ont écrit Hemlock et Okojochan , mais malheureusement au Japon comme en France , en Chine, et sans doute dans d'autres pays , il y a encore des bébés non désirés qui sont involontairement des petites victimes innocentes !
Comme le souligne Okojochan , dans notre pays aussi, il y a encore des fillettes qui accouchent seules en cachette, dans la plus grande détresse , physique et morale !
A qui la faute ? Mais à notre société qui veut que les enfants et les ados soient et agissent comme des adultes ! Ca arrange qui selon vous ?
Le remède est que l'éducation sexuelle, telle qu'elle est dispensée actuellement, ne le soit plus dans les écoles primaires .
Que les garçons et les filles aient des écoles bien séparées.
Que les parents soient plus vigilants, moins laxistes et conseillent leur progéniture au lieu d'attendre que ce soit les autres qui fassent l'éducation pour eux !
Il faut penser aussi qu'élever des enfants dans une famille à bas revenus est sans doute difficile et cela peut-être un handicap pour qui voudrait avoir des enfants , leur offrir une vie pleine d'aisance et en particulier des études supérieures.
Mais rien ne remplace la véritable affection d'un père et d'une mère (ou monoparental) pour un enfant pauvre ou riche!
Pour terminer, je dirai que nous les adultes avons un rôle essentiel à jouer dans la vie et que nous avons le devoir d'écouter avec tolérance, de comprendre, d'assister et de donner l'exemple ! Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Okojochan

avatar

Féminin Nombre de messages : 239
Localisation : Hamamatsu-Japon
Nationalite : Francaise
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Dim 1 Juil 2007 - 8:07

C'est bien triste, mais les chiffres français semblent encore pire, surtout quand on sait que la population japonaise est 2 fois plus nombreuse:

Enfants maltraités.
Chiffre en Hausse:

Le chiffre des enfants maltraités ou menacés est en hausse de 7% en 2004 par rapport à l'année précédente.

L'an dernier 95 000 enfants ont été maltraités ou menacés dans leur sécurité,leur moralité,leur santé et leur éducation,selon l'ODAS.Des chiffres qui rendent compte d'une "fragilisation des familles".

Entre 2003 et 2004,le nombre d'enfants maltraités "victimes d'abus sexuels,de violences physiques ou psychologiques,de négligences lourdes est passé de 18 000 à 19 000",détaille l'ODAS.

Dans le détail,6 600 enfants ont subi des violences physiques(contre 5 800 en 2003)5 500 des violences sexuelles,4 400 ont été victimes de négligences lourdes,et 2 500 de violences psychologiques.

"Selon les départements,cette évolution traduirait une progression de la violence dans les relations sociales"estime l'ODAS,qui ajoute que "les enfants accueillis" dans les foyers "seraient de plus en plus violents".

L'augmentation du nombre d'enfants en danger est plus forte(+5 000,76 000 au total)"L'enfant n'est pas maltraité mais vit dans un contexte familial particulièrement dégradé qui menace son développement sur le plan éducatif et/ou matériel",selon la définition de l'ODAS.

L'office explique les menaces par des "carences éducatives"des parents,les conflits de couple et séparations,les problèmes psycho-pathologiques des parents ou leur dépendance à l'alcool ou à la drogue.

"Contrairement à une idée plus ou moins répandue,la précarité économique ne constitue que minoritairement un facteur de danger",assure l'ODAS qui souligne que depuis la création du RMI,en 1998,elle est rarement à l'origine directe d'un signalement.

Par contre,l'ODAS souligne le rôle de l'isolement social.

Association regroupant des élus de gauche et de droite,l'ODAS entend fournir aux élus des informations pour optimiser leur politique.

ODAS:-Observatoire national de l'action social décentralisée.-



Article publié le 19 Décembre 2006
Source : LE MONDE.FR avec AFP

Extrait : Dans son rapport annuel, publié mardi 19 décembre, l'Observatoire national de l'action sociale décentralisée (ODAS) s'inquiète d'une forte augmentation des maltraitances pour "négligences lourdes" et violences psychologiques. Il fait état de 97 000 cas d'enfants maltraités ou en danger au cours de l'année 2005."NÉGLIGENCES LOURDES" ET "VIOLENCES PSYCHOLOGIQUES"Selon les enquêtes menées auprès des départements et des responsables de la protection de l'enfance, le nombre de signalements d'enfants en danger a progressé de 2 % en un an, après une hausse de 7 % l'année précédente. Cette courbe ascendante "ne manque pas de préoccuper", souligne l'observatoire.



Pour en revenir au problème de la dénatalité, les Japonais ont souvent été soumis aux caprices de l'état.
Avant guerre, il s'agissait de procréer avec acharnement, pour alimenter les troupes de chair à canons.
Après guerre, et pendant la période de croissance économique, l'état à lancé un vaste programme de limitation des naissances, et a incité les couples à se limiter à 2 enfants.

J'ai une amie Japonaise qui s'est mariée au début des années 50, elle travaillait dans une banque, et quand elle a eu son 3ème enfant, elle a subi maintes pressions pour se faire stériliser.
Etant catholique ainsi que son mari, et souhaitant avoir une famille nombreuse, ils ont choisi d'émigrer en Argentine, où ils ont eu 10 enfants, dont 4 sont devenus prêtres.

Un des fils prêtres ayant été nommé au Japon, sa mère, devenue veuve, est aussi rentrée au Japon, et comme elle est bilingue espagnol-japonais, elle aide la communauté latino-américaine de notre ville.

Maintenant l'état souhaiterait que les couples se remettent à avoir des familles nombreuses, après leur avoir seriné pendant des années qu'ils seraient bien plus heureux et épanouis en n'ayant que 2 enfants! Il y a des limites à prendre les gens pour des imbéciles.

Personnellement, ayant moi-même plusieurs enfants, je me souviens que quand j'étais enceinte du 4ème, le gynéco m'a carrément demandé: "Qu'est-ce qu'on fait?"
Et quand il a compris que je ne souhaitais rien faire de spécial, il a enchaîné avec un petit air de commisération: "Ah, je vois, vous devez être catholique..."

Heureusement que le gynéco qui m'a suivi après avait plus de tact!

Sinon parmi les drames familiaux, une de mes belles-soeurs japonaises a été obligée à avorter de son 3ème enfant par son mari et ses beaux-parents, car la naissance allait tomber pendant la récolte du riz, et ça aurait fait du personnel en moins dans les rizières.....
Revenir en haut Aller en bas
Edgar

avatar

Masculin Nombre de messages : 774
Age : 77
Localisation : France
Nationalite : Francaise
Loisirs : Découverte du Japon
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Dim 1 Juil 2007 - 15:10

J'ai lu et relu les interventions précédentes, et ne peux donner tort ni aux personnes horrifiées, telle Okojochan, ni à celles qui sont remuées, tel William J. Une chose est sûre, c'est que ce sujet ne laisse personne indifférent.
Je comprends le point de vue de tout le monde. En effet, porter en soi un enfant non désiré, pendant 9 mois, le sentir remuer dans son sein, ne peut laisser quiconque indifférent. Mais une telle délivrance démontre un déficit étonnant de relations parents-enfants. Si ce dernier ne peut compter sur les siens, cela prouve que nos sociétés modernes, font peut-etre les mauvais choix. Car en fin de compte qui est à la base de toute société, n'est-ce pas la famille? Ne devrait-on pas tout faire pour permettre à celle-ci de s'épanouir ? Hélas, depuis des décennies, tout a été fait pour casser cette cellule, et les médias ont poussé à la roue pour désolidariser ce cocon, soit en faisant sauter les verrous de l'inconscient, soit en étalant des miroirs aux alouettes sous nos yeux, sous prétexte de progrés, soit en faisant en sorte que les besoins primaires des familles ne soient plus pris en compte. L'Education dite Nationale, au lieu de s'appeler l'Enseignement National, n'est pas pour rien dans la démission parentale. Alors les jeunes sont laissés livrés à eux-mêmes, les parents étant exonérés de leurs responbsabilités éducatives, et tout ce qui en découle n'est que la suite logique de ces situations: enlèvements, déviances tant en matière sexuelles qu'en matière de drogue, fugues, vols et assasinats par des jeunes de plus en plus jeunes. A qui la faute?
Revenir en haut Aller en bas
Hemlock



Féminin Nombre de messages : 101
Localisation : Strasbourg
Nationalite : Française
Loisirs : Lecture, gastronomie, expos et tout ce qui touche au Japon bien sûr!
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Lun 2 Juil 2007 - 15:31

Attention, je ne conteste pas les propos de William, je réagis juste sur les termes qu'il emploie. Pour avoir approché de près l'univers du travail social, je voulais souligner l'extrême détresse de ces mères "malgrè elles" qui sont souvent des victimes au même titre que les malheureux enfants à qui elles donnent naissance.
Quant aux divers propos sur la déliquescence actuelle des moeurs, je suis loin de partager les opinions des uns et des autres mais je ne suis pas un schéma de vie "classique", aussi je préfère ne pas rentrer dans ce type de débat.
Néanmoins, Stella, je ne crois pas que séparer filles et garçons et les dispenser d'éducation sexuelle (même aussi mal faite que les quelques heures dispensées de ci de là qui préfèrent terroriser les gamins que leur montrer la beauté de l'acte et la douceur qui en découle!) jeunes soit une solution idéale. Le modèle américain et le chiffre alarmant de grossesses précoces aux USA me semble explicite. Je trouve que celà ne fait que temporiser la confrontation de ces enfants à la sexualité et à la question du genre sexuel...
Bref.
Je suis tout à fait horrifiée par ce genre d'incidents (je maintiens le terme, le mot "drame" évoquant toujours pour moi une référence dramaturgique) sordides.
Revenir en haut Aller en bas
benie



Féminin Nombre de messages : 13
Localisation : Paris
Nationalite : Francaise
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Lun 2 Juil 2007 - 17:06

Bonjour, je m'invite au débat. comme Hemlock je ne pense pas que séparer les filles des garçons soit la solution ( pourquoi ne pas porter tous une burka tant qu'on y est Wink ?).
Mais à vrai dire je ne me suis pas invité pour ça, je m'explique: hier alors que je regardais un site satirique sur le japon, je tombe sur une image choquante ( une photo de petite fille avec des poses tres suggestives). apparement il s'agirait d'un dvd en vente libre ( légalement?!) , Shocked je ne sais pas quoi penser ( c'est une blague? ), donc pour ceux qui habitent au Japon,(pour le coup j'assume totalement ma naiveté) merci de me renseigner.

XXXXX
(il y a deux articles sur le sujet)
Revenir en haut Aller en bas
William J
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3607
Localisation : Tokyo
Nationalite : francais
Loisirs : La recherche des petits mysteres...
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Lun 2 Juil 2007 - 19:15

Hemlock a écrit:
Attention, je ne conteste pas les propos de William, je réagis juste sur les termes qu'il emploie.
Je suis conscient qu'ils ont pu heurter, peut-etre meme profondement, mais si j'ai profere ces mots d'une durete extreme, c'est qu'ils recouvrent une realite japonaise (fermement decriee d'ailleurs cette semaine dans un hebdomadaire du pays) qui n'est certes pas la plus generale, mais qui n'est helas pas si rare et que l'on ne saurait decrire autrement car il est des cas d'accouchements de ce type ou la question, la seule et unique question que se posaient les "meres", de leur aveu-meme, avait ete pendant des semaines: la riviere ou la montagne ? (pour jeter le bebe "a la decharge"). De tels comportements sont dramatiquement representatifs d'un certain nombre de carences dans la Societe, et leur repetition marque egalement une notion que l'on ne saurait feindre d'ignorer: toutes les civilisations ne se ressemblent pas, tous les etres humains ne "fonctionnent" pas suivant les meme "standards" moraux, quoiqu'en pensent certains qui se figurent a tort qu'il existe dans le Monde, certains "principes" ou "valeurs" intrinsequement inscrits au plus profond des ames, ou des codes genetiques... Triste meprise.

Par ailleurs, le meurtre d'enfants est quelque-chose d'assez pratique depuis des millenaires en Asie, ce serait naivete - au mieux - de l'ignorer: l'individu n'a pas forcement la meme valeur partout dans le monde, souvent aux yeux des parents-meme dont certains, aussi au Japon jusqu'au debut du 20eme siecle, ne voyaient pas forcement comme un "crime contre l'humanite" de vendre leur fille ou leur femme a des maisons de tolerance ou apres avoir ete tournees et retournees dans tous les sens par des centaines de pervers, elles mourraient encore jeunes, consumees par une maladie ou par une autre. Ce passe encore recent au Japon qui nous parait improbable est pourtant une realite qui comporte quelques prolongements "logiques" a notre epoque, c'est un fait, de meme que les meurtres d'enfants d'ordre "traditionnel & pratique" comme Okojochan nous en cite un cas tres justement quand elle nous livre que sa propre belle-soeur a du avorter sur injonction de sa belle-famille, au motif que sans ca, il n'y aurait pas eu assez de gens au labeur au moment des recoltes... Apres quoi, on se demande pourquoi l'exode rural a ete si intense dans certains campagnes du Japon, et notamment dans le nord ou les autorites depuis une vingtaine d'annees, font des pieds et des mains afin de faire (re)venir "des femmes de la ville" pour que les hommes restes au pays, puissent enfin trouver une epouse.

Un mot pour souligner la frequence du meurtre infantile au Japon: la legende de la coloquinte.
Un jour, une paysane deja Maman de plusieurs bambins et dans la plus grande gene materielle, tomba enceinte, une fois de trop. Le mari et la femme se concerterent et durent se rendre a l'evidence, l'enfant qui venait ne pourrait pas etre nourri. Aussi, la mere attendit que l'enfant paraisse pour l'etrangler aussi sec. Le coeur brise, elle alla enterrer le petit corps au pied d'un arbre au bord de la riviere, et alla prier tous les jours, regrettant sans cesse ce geste desespere. Une annee passa, puis vint le printemps. En allant se recueillir au pied de l'arbre, la femme s'apercut que poussait dessus un drole de fruit, qu'elle n'avait jamais vu auparavant. Elle alla tout de suite prevenir son mari qu'un phenome inhabituel se produisait tout pres de chez eux, mais il etait deja tard, et le mari fourbu, promit a son epouse qu'il irait voir de quoi il retournait des le lendemain. Pendant la nuit, le fruit poussa et au petit matin, quand le couple sortit de chez lui pour se rendre au pied de l'arbre, quelle ne fut pas leur surprise en constatant que sur l'arbre, avait pousse une legion de coloquintes, le fruit de l'enfant etrangle.


A Benie: nous avons ete contraints d'oter le lien que tu nous fournis car il nous semble que ce qui est montre sur la page vers laquelle il pointe, n'est pas conforme a la Loi francaise. Ce sont effectivement pour certaines, des photos d'articles pedophiles, lamentables preuve d'un grand laxisme - pour ne pas dire une certaine complicite - des autorites japonaises en la matiere. Un diplomate americain s'est d'ailleurs vertement indignes publiquement il y a trois semaines, du fait que les autorites nippones pratiquaient le double langage dans le domaine, et ne faisaient pas appliquer pleinement les conventions internationales pourtant ratifiees par le Japon. En effet dans ce pays, la production d'articles pedophiles est en legalement interdite, mais pas leur detention... Une vraie pantalonade, a mettre au passif d'une classe politique trop souvent prete a vendre son ame au Diable, pour un siege en velours rape, et une bonne grosse indemnite parlementaire.

_________________
Kore nitte ik'ken rakuchaku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.japon-ichi.conceptbb.com/
Stella

avatar

Féminin Nombre de messages : 1207
Localisation : PARIS
Nationalite : Française
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Lun 2 Juil 2007 - 22:35

Oui Hemlock, je maintiens mes propos au sujet de la séparation des filles et des garçons dans les écoles primaires et secondaires, car cela diminuerait le nombre d'agressions en tous genres. J'insiste également sur le fait que se présentent hélas de plus en plus de cas d'enfants vraiment cruels entre eux, qui vont parfois jusqu'à la torture !
Revenir en haut Aller en bas
Umi kara no hikari

avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 39
Localisation : Là où se finissent les terres
Nationalite : moins d'ici que d'ailleurs
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Mar 3 Juil 2007 - 0:53

Oui ! et pas de ticket pas de nourriture comme au bon vieux temps !!
"Maréchal nous voilà ..."

Ce n'est pas pour me montrer agressif, c'est exactement ce à quoi je pense quand je lis
Citation :
"séparation des filles et des garçons"

La séparation des enfants est-elle une solution envisageable pour apprendre à connaitre l'autre et grandir dans le respect et la bonne entente ?
Quel est ce nombre d'agression qu'il faudrait diminuer ?
Les problèmes entres enfants sont minimes, même très secondaires, comparé au nombre d'exactions commisent par les adultes à leurs encontres.

Stella a ecrit:
Citation :
Comme le souligne Okojochan , dans notre pays aussi, il y a encore des fillettes qui accouchent seules en cachette, dans la plus grande détresse , physique et morale !

L'affaire des "bébés congelés" a mis en lumière une sorte de pathologie mentale où la future mère vit dans la négation la plus totale de sa grossesse, en se cachant à elle même (?) et à son entourage les signes avant coureur de l'enfant à venir.
Une politique de l'autruche qui se finie le plus souvent tragiquement pour le nouveau-né.

Les cours sur la procréation ne sont-ils pas là pour effacer tous les doutes qui peuvent subsister sur le mécanisme du miracle de la vie ?
Les cours sur la contraception ne sont-ils pas là justement pour éviter ces situations de grossesses non-désirées ?

Malgré ce travail de prévention, des problèmes demeurent.
Mais il ne faut pas tirer sur l'ambulance, le souci n'est pas à chercher de ce côté là, il est à rechercher plutôt du côté de la publicité qui instrumentalise le corps pour mieux vendre, à ce matraquage d'images perturbantes que les plus jeunes subissent devant leurs écrans de télévions ou d'ordinateurs.
L'acte sexuel n'a plus rien de sacré et c'est une chose bannale évoquée partout quotidiennement, rien d'étonnant alors à voir des jeunes filles pré-pubères venir s'informer dans des centres de prévention de leurs risques de fécondité après un rapport non protégé ...

Stella a ecrit:

Citation :
Que les parents soient plus vigilants, moins laxistes et conseillent leur progéniture au lieu d'attendre que ce soit les autres qui fassent l'éducation pour eux !

Entièrement d'accord !!
Euh ... c'est bien de le dire mais serai-je capable de le faire mieux que les autres à l'avenir ?
L'influence parentale a de plus en plus de mal à tenir le choc face à tout ce qui est extérieur à la famille.

La société de consommation qui tire les ficelles de nous, pauvres pantins, pour mieux nous entortiller dans ces filets.
La course à toujours plus de besoins, toujours plus de désirs insatisfaits, de complexes vendreurs qui créé une armée d'obsédés frustrés en manque de sensations fortes qui trouvent leurs aboutissements logiques dans les perversions les plus abjectes.

Du corps objet publicitaire, l'autre devient l'objet de satisfaction des pulsions, la lâcheté de leur nature les pousse à s'attaquer aux plus innocents et aux plus faibles: les enfants.

Pour en revenir au Japon, le phénomène des "Idols" m'a beaucoup troublé en m'apercevant que de très jeunes filles étaient exposées dans de très petites tenues.
Je ne suis pas étonné des propos de William J sur cette politique très permissive dans le domaine de la pédophilie.

Un film m'avait choqué il y a quelques temps, pas trop du sort réservé aux personnes âgées, mais beaucoup plus de celui réservé aux nouveaux-nés : les garçons tués à leur premier souffle, les filles vendues.
Ce film est "La ballade de Narayama", une vérité historique semble-t'il.

Fantômes d'un passé pas si lointain venant hanter le pays qui, ayant détrôné les Etats-Unis de son poste de phare montrant l'avenir technologique, représente aux yeux du monde la modernité.

L'avenir ... quel avenir si on est incapable de protéger nos enfants ???
Revenir en haut Aller en bas
Hemlock



Féminin Nombre de messages : 101
Localisation : Strasbourg
Nationalite : Française
Loisirs : Lecture, gastronomie, expos et tout ce qui touche au Japon bien sûr!
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Mar 3 Juil 2007 - 10:38

Encore une fois, navrée de te contredire Stella, mais contourner le problème de la confrontation à l'autre n'est pas le régler.
De plus, ce type d'éducation non mixte n'est absolument pas exempt d'agressions, il suffit pour celà de se reporter à un passé pas si lointain où les pensionnats étaient le lieu de pas mal d'exactions pratiquées par les élèves ET les professeurs. Les collèges jésuitiques par exemple. Plus proche de nous, les collèges anglais ou éducation rime souvent avec dressage des cadets par les aînés et violences diverses.
Umi kara no hikari >
Prend garde de ne pas faire l'amalgame entre pathologie dangereuse nécessitant un suivi psychologique et societé de consommation. Bien sûr, la permissivité à l'égard des images ambigües favorise en banalisant mais la pédophilie relève du désordre psy plus que de la "lâcheté". Quand au déni de grossesse, il ne relève pas d'une "politique de l'autruche" mais d'un schéma mental provisoire, qui peut se résoudre et ne finit pas obligatoirement "tragiquement pour le nouveau né".
Et la "Balade de Narayama" est une fiction, rappellons le encore une fois....
Peut être serait-il bon de revenir au sujet initial?
Revenir en haut Aller en bas
Stella

avatar

Féminin Nombre de messages : 1207
Localisation : PARIS
Nationalite : Française
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Mer 4 Juil 2007 - 0:27

Tout ce que vous avez écrit montre que vous êtes tous très sensibles à ce très grave problème de sociétés qui nous dépasse .
William a bien expliqué la complexité des diverses civilisations , leurs us et coutumes qui, pour nous Européens , nous paraissent barbares mais qui se pratiquent encore couramment dans des pays différents des nôtres tels par exemple l'Afrique noire , la Thaïlande, la Birmanie , la Chine, le Japon etc...
Que faire pour qu'évoluent les mentalités ?
Il faudrait que les associations internationales, les organismes humanitaires spécialisés sur les enfants, l'Unesco entr'autre , continuent leur mission de surveillance et d'assistance, mais qu'ils contribuent également à l'aide de services médicaux, scolaires , des autorités religieuses , tous sous le contrôle minutieux des autorités des pays concernés, à promouvoir une nouvelle façon de penser , d'agir et de respecter toute vie humaine si petite soit-elle .
Cela demandera sans doute des années pour faire bouger les mentalités, et sans faire de l'ingérence dans tous ces pays incriminés par le fléau de la cruauté et de l'indifférenceil , tous les dirigeants devraient se mettre d'accord afin de faire cesser ces horreurs et faire appliquer au plus vite des lois pour la protection de l'enfance !
Le hic, c'est que certains dirigeants sont tellement pourris eux-mêmes qu'ils entretiennent certaines situations qui leur rapportent de l'argent!
Alors quelle révolution pour ces pauvres gens qui subissent , souffrent et arrivent à ces extrémités ?
Comment faire pour les aider efficacement ? Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
ume

avatar

Masculin Nombre de messages : 799
Localisation : Tokyo
Nationalite : Francaise
Loisirs : voyage, photo
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Mer 4 Juil 2007 - 9:54

Je crois qu'il faut placer ces évènements malheureux dans un contexte plus large.
A mon avis, ils font partie d'un problème qui s'amplifie en permanence au Japon : l'ensemble de la population vit sous trop de stress provenant de
l'exiguité des logements et des endroits de détente, des conditions de travail et de transport, etc... Ce qui fait que le nombre de déséquilibrés
augmente à un rythme inquiétant et se traduit par des suicides, des meurtres et autres situations odieuses qui ne font que renforcer le stress de la population.
Revenir en haut Aller en bas
Stella

avatar

Féminin Nombre de messages : 1207
Localisation : PARIS
Nationalite : Française
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Mer 4 Juil 2007 - 10:16

Je suis partiellement d'accord avec vous Ume, car je pense que ce grave problème certainement important au Japon , existe aussi ailleurs.
Toutes les sociétés au monde , leurs dirigeants, leurs puissants et comme je l'ai écrit précédemment tous les organismes de défense pour l'enfance doivent faire front de façon unilatérale, en faisant abstraction des coutumes du pays, à ce fléau dangereux, amplifié par le biais des médias et en particulier de la TV. Il devrait y avoir également une surveillance plus sérieuse des centres responsables de l'audiovisuel, quant à la diffusion de certains films de violence qui incitent les esprits dérangés à mettre en pratique ce qu'ils croient être réel ! Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Okojochan

avatar

Féminin Nombre de messages : 239
Localisation : Hamamatsu-Japon
Nationalite : Francaise
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Mer 4 Juil 2007 - 16:16

L'infanticide était dû autrefois à la pauvreté et à la famine, qui étaient de véritables fléaux dans les classes défavorisées de la société.

Ce sont les missionnaires chrétiens qui en premier ont commencé à sortir les bébés des poubelles et des tas de fumier, pour les recueillir et les soigner.

Même chose en Chine, et j'ajouterai, en Inde...

Mais il ne faut pas non plus croire que les Japonais n'aient eu aucun scrupule à éliminer les nouveaux-nés, ou maintenant, les foetus et embryons par l'avortement.

Dans la plupart des temples bouddhistes on peut trouver un coin réservé à la vénération des âmes des "enfants d'eau" ( 水子mizuko), avec une statue devant laquelle on peut se recueillir, faire brûler de l'encens, ou mettre des offrandes.
Les "mizuko" sont les enfants qui n'ont pas vu le jour, soit que la grossesse ait abouti à une fausse-couche, soit que la maman ait avorté.

Il y a même des temples qui sont consacrés aux "mizuko", et proposent aux mères traumatisées par l'avortement un soutien moral, notamment en faisant faire des cérémonies pour consoler l'âme de l'enfant non-né.

Ma belle-mère, qui a elle-même avorté plusieurs fois après son 5ème enfant, à une époque où ils avaient du mal à trouver de la nourriture, allait toujours se recueillir devant la statue du petit bouddha protecteur des "mizuko".

Les prêtres bouddhistes recommancent d'ailleur très instamment aux familles ayant perdu un enfant avant sa naissance de faire faire des cérémonies funéraires pour consoler l'âme du bébé, sous peine de voir le malheur hanter la famille.

Imaginez que nos prêtres catholiques instaurent des cérémonies pour les bébés morts de fausses-couches...Je ne sais pas quelle serait la réaction de l'opinion publique.

Mais il est vrai que si le bouddhisme est très pointilleux en ce qui concerne les devoirs (souvent payants, d'ailleurs) des vivants envers les morts, ce n'est pas le cas du christianisme.

Voici un lien vers un des (nombreux) temples qui proposent des cérémonies spéciales pour les "mizuko":

http://www.mizuko-kuyo-akasaka.org/togenji/txt/mizuko.html



Revenir en haut Aller en bas
Stella

avatar

Féminin Nombre de messages : 1207
Localisation : PARIS
Nationalite : Française
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   Jeu 5 Juil 2007 - 0:21

J'ai également vu ces tas de petites statuettes d'enfants dans les cimetières Japonais et en tant que mère, mon coeur s'est serré devant la souffrance de ce petit être et la douleur de sa mère .
En ce qui concerne les prêtres , ils devraient soutenir particulièrement ces malheureuses femmes sans contrepartie financière , car la vraie foi est, selon moi, le dévouement total, l'écoute , les conseils et des prières gratuites ! Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enlèvements d'enfants   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enlèvements d'enfants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» enfants actuels
» Quand les enfants nous montrent l'exemple
» spitz loup comment est-il avec les enfants???
» Découvrir le Maroc avec des enfants.
» Chaton mauvais avec mon chien et mes enfants....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Japon Ichi, le site de ceux qui désirent sincèrement comprendre le Japon :: Actualite (rubrique en libre acces)-
Sauter vers: