Japon Ichi, le site de ceux qui désirent sincèrement comprendre le Japon


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 300.000 et a jamais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William J
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3607
Localisation : Tokyo
Nationalite : francais
Loisirs : La recherche des petits mysteres...
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: 300.000 et a jamais   Sam 4 Avr 2009 - 19:15

La presse francaise s'en est deja faite l'echo il y a quelques jours mais sait-on jamais, peut-etre que certains d'entre vous n'auraient pas eu vent de cette affaire qui souleve bien des questions. Le gouvernement japonais aurait en effet decide d'offrir 300.000 yens a chaque travailleur emigre licencie et descendant de japonais pour qu'il accepte de retourner dans son pays de naissance sans espoir de retour au Japon (pour combien de temps, cela n'est pas precise).

Dire a des travailleurs pauvres de venir travailler a l'autre bout du monde quand on est soi-meme en manque de main d'oeuvre pour les licencier eux en priorite et en masse au moindre coup de grisou, et quand en plus ces personnes ont beneficie de certaines facilites reglementaires pour les decider a venir, en raison de leur ascendance pour ensuite leur signifier deux mois apres leur licenciement qu'ils sont pries de partir sans se retourner, c'est un peu fort de cafe selon moi. A-t-on vraiment tout tente pour les aider a tenir le coup et a retrouver quelque chose dans leurs cordes disons dans l'annee ou les deux ans qui ont suivis leur mise a la porte par milliers ? Non, d'ailleurs la solution semble tomber du ciel comme une curieuse evidence, pour ne pas dire qu'elle semble avoir germe de longue date dans l'esprit de certains qui n'attendaient que le pretexte pour la mettre a execution.

Dur-dur, vraiment, et ce n'est pas comme ca, une fois de plus, une fois encore, que le Japon prouvera sa capacite a s'inscrire dans un cadre plus large que le sien propre; que le Japon se montrera aimable aux yeux des etrangers qui, outre les travailleurs emigres, peuvent aussi et plus souvent encore, etre des touristes potentiels... Economisons des a present sur le bugdet du Ministere du Tourisme, les derniers chiffres du tourisme au Japon sont de plus en plus mauvais, et ce n'est pas pres de s'arranger: pour etre aime, encore faut-il etre aimable.

Pour en savoir davantage sur l'affaire des 300.000 yens, mieux vaut vous reporter sans plus attendre a l'article paru ce jour dans le quotidien national MAINICHI Shimbun ci-dessous:





Japan gives cash to jobless foreigners to go home

Japan began offering money Wednesday for unemployed foreigners of Japanese ancestry to go home, mostly to Brazil and Peru, to stave off what officials said posed a serious unemployment problem.

Thousands of foreigners of Japanese ancestry, who had been hired on temporary or referral contracts, have lost their jobs recently, mostly at manufacturers such as Toyota Motor Corp. and its affiliates, which are struggling to cope with a global downturn.

The number of foreigners seeking government help to find jobs has climbed in recent months to 11 times the previous year at more than 9,000 people, according to the Ministry of Health, Labor and Welfare.

"The program is to respond to a growing social problem," said ministry official Hiroshi Yamashita.

Japan has tight immigration laws, and generally allows only skilled foreign workers to enter the country. The new program applies only to Brazilians and Peruvians of Japanese ancestry who have gotten special visas to do assembly line and other manufacturing labor. It does not apply to other foreigners in Japan, Yamashita said.

The government will give 300,000 yen ($3,000) to an unemployed foreigner of Japanese ancestry who wishes to leave the country, and 200,000 ($2,000) each to family members, the ministry said. But they must forgo returning to Japan. The budget for the aid is still undecided, it said.

The visa program for South Americans of Japanese ancestry was introduced partly in response to a labor shortage in Japan, where the population is shrinking and aging. But the need for such workers has dwindled in recent months after the global financial crisis hit last year. The jobless rate has risen to 4.4 percent, a three-year high.

Tokyo has already allocated 1.08 billion yen ($10.9 million) for training, including Japanese language lessons, for 5,000 foreign workers of Japanese ancestry.

Major companies traditionally offer lifetime employment to their rank and file, and so workers hired on temporary contracts have been the first to lose their jobs in this recession.

April 1, 2009

_________________
Kore nitte ik'ken rakuchaku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.japon-ichi.conceptbb.com/
ITTO



Masculin Nombre de messages : 221
Age : 69
Localisation : seine et marne
Nationalite : Française
Loisirs : Ce forum
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: 300.000 et a jamais   Dim 5 Avr 2009 - 13:31

Descendant de japonais ? Kézako ? C'est pas un japonais ?
Revenir en haut Aller en bas
Oyabun
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 93
Localisation : Au-dessus des nuages !
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: 300.000 et a jamais   Dim 5 Avr 2009 - 20:33

Il s'agit essentiellement de sud-Américains - principalement des brésiliens et des péruviens - dont les ancêtres ont émigré en Amerique fin XIXème-début XXème siècle. Ces individus sont appelés Nikkeijin et ont bénéficié ces dernières années, de permissions spéciales pour venir vivre au Japon quoiqu'étant "non-qualifiés" au regard de la définition de la Loi japonaise, qui prohibe par ailleurs en principe l'installation professionnelle de tout étranger "non-qualifié". Ces descendants de Japonais ont le plus souvent été cantonnés dans des postes dit des Trois K (kitsui: difficile; kitanai: salissant; kiken: dangereux) et comme le remarque si bien William J plus haut, déjà moins bien traités à tous points de vu que leurs collègues natifs ils ont été les premiers sur la liste des dégraissages qui se sont produits depuis un an environ, avec une nette accélération du mouvement de débauchage à partir de novembre 2008 du côté de Hamamatsu et de Nagoya (autrement dit en grande partie à Toyota, premier constructeur automobile mondial).

Il faut peut-être dire que les tenants d'une certaine épuration éthnique qui ne dit pas son nom se devaient sûrement de mettre les bouchées doubles à la premiere occasion, attendu qu'une revendication de plus en plus pressante sur le plan politique était d'accorder la nationalité japonaise "de plein droit" à tout enfant né au Japon, de deux parents Nikkeijin. Intolérable, aux yeux de certains, c'est une évidence. Et puis cela n'aurait pas manqué de constituer un premier pas vers le "droit du sol" dont on ne sait de quel second il aurait été suivi... si vous suivez bien le raisonnement.

_________________
Kaze ga fukeba, okeya ga mokaru
Revenir en haut Aller en bas
http://www.japon-ichi.conceptbb.com
ITTO



Masculin Nombre de messages : 221
Age : 69
Localisation : seine et marne
Nationalite : Française
Loisirs : Ce forum
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: 300.000 et a jamais   Lun 6 Avr 2009 - 15:58

Je suis trés bien le mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
William J
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3607
Localisation : Tokyo
Nationalite : francais
Loisirs : La recherche des petits mysteres...
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: 300.000 et a jamais   Mer 8 Avr 2009 - 0:19

Et voila que ca continue. Pres d'un millier d'etrangers venus suivre un programme de formation sponsorise par l'Etat japonais, ont ete renvoyes dans leur pays avant le terme du contrat qui, normalement, n'aurait pas pu etre rompu sans l'accord explicite des deux parties, l'entreprise "formatrice" (en realite souvent des PME en manque de main d'oeuvre payee au lance pierre) et l'apprenti qui n'a en l'occurence pas eu son mot a dire. Ce dernier a pourtant du dans la majorite des cas, s'endetter a hauteur de 700.000 a 1.000.000 de yens pour venir suivre ce programme dont on disait que l'Etat japonais garantissait sa bonne marche. Or la "recession" est passee par-la, et il n'y a plus de contrat qui tienne. Retour a l'envoyeur pour ces malheureux qui se sont justement endettes par-dessus la tete pour pouvoir acquerir un savoir-faire susceptible de les faire sortir de leur misere.

Horrible. Mais visiblement decides a ne pas se laisser faire, les saques ont mandate un cabinet d'avocats japonais qui semble vouloir en decoudre avec l'administration, qu'il juge responsable de cette debacle et de la parole rompue. Les apprentis repudies reussiront-ils a, au moins, recuperer leur mise initiale ? Rien de moins sur, je le crains.

Pour en savoir davantage mieux vaut vous reporter sans plus attendre a l'article paru ce jour dans le quotidien national MAINICHI Shimbun ci-dessous:





1,000 foreign trainees forced to return home as firms feel pinch

More than 1,000 foreign trainees involved in government programs were forced to return home as sponsor companies have been suffering from the deteriorating economy, a government survey has revealed.

According to the survey held by the Justice Ministry's Immigration Bureau, a total of 1,007 foreign trainees left Japan between October last year and January before their contract period ended. Of that figure, 921 people were laid off due to their employers' deteriorating business conditions, and 86 were dismissed after their host companies went bankrupt.

The figures have increased every month, quadrupling to 489 in January from 114 in October last year.

The trainees' three-year contracts can be terminated if both parties agree, however, most of foreigners were forced to leave, according to the survey.

"Most of the trainees took out a loan of about 700,000 yen to 1 million yen to come to Japan," said a representative of Advocacy Network for Foreign Trainees in Tokyo's Taito Ward. "If they return home before their contract period ends, they will be left in debt. The government should take some countermeasures."

The central government is now reviewing the trainee program, including the guarantee of the trainees' status, which is not covered by the current Labor Standards Law. A revision is expected to be made in May.

Japan received a total of 102,018 foreign trainees in 2007, according to the Immigration Bureau.

Mainichi Japan) April 7, 2009

_________________
Kore nitte ik'ken rakuchaku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.japon-ichi.conceptbb.com/
Stella

avatar

Féminin Nombre de messages : 1207
Localisation : PARIS
Nationalite : Française
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: 300.000 et a jamais   Jeu 9 Avr 2009 - 0:34

Je suis écoeurée par le comportement de certains pays dits civilisés , en l'occurence le Japon , puisqu'il s'agit de lui dans cette affaire , mais je sais qu'il en existe d'autres , aussi hypocrites qui se jouent des hommes comme de vulgaires pions qu'il faut jeter une fois la partie entamée ou finie lorsque leur utilité n'est plus au programme !
Tout à l'heure , à la radio , un journaliste annonçait un futur redressement économique du Japon , car le gouvernement et les financiers avaient , paraît-il, trouvé une parade à l'inflation , hé bien je comprends mieux maintenant à quoi rime cette mascarade ! Quelle tristesse !
Je souhaite beaucoup de chance aux étrangers qui repartent chez eux , ils pourront vivre dans leur pays avec une dignité retrouvée , même si les conditions de réinstallation seront pleines de difficultés. Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
ITTO



Masculin Nombre de messages : 221
Age : 69
Localisation : seine et marne
Nationalite : Française
Loisirs : Ce forum
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: 300.000 et a jamais   Jeu 9 Avr 2009 - 11:40

C'est vrai la France possède une immigration massive.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 300.000 et a jamais   

Revenir en haut Aller en bas
 
300.000 et a jamais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mon amour de Combo que j aime et que n oublirai jamais
» Le train qui ne s'arrête jamais...
» pouliche de 1an jamais apprivoiser
» poussy je t''oublierais jamais
» on est jamais trop mefiant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Japon Ichi, le site de ceux qui désirent sincèrement comprendre le Japon :: Actualite (rubrique en libre acces)-
Sauter vers: